Edito – Jumâdâ ath-thânî 1435

ardoiseLes élections municipales sont maintenant derrière nous. Action Islamique a mobilisé les musulmans pour qu’ils prennent leur carte d’électeur. C’est une première étape : montrer que les musulmans sont influents.

Mais certains musulmans sont tombés dans le piège du jeu électoral en étant instrumentalisés. Sur demande, ils sont devenus activistes de causes qu’ils ne connaissent même pas, alors qu’ils devraient être des moteurs dans tout ce qu’ils entreprennent.

De plus, les « partis politiques » profitant de la naïveté de certains musulmans sont largement surestimés. On les considère comme des groupes idéologiques actifs alors que cette trentaine de co-listiers ne se connaissaient pas il y a deux mois. De l’amateurisme à l’état pur…

Il faut être un peu sérieux. Par exemple, qui à Sallanches peut se targuer d’être un vrai groupe idéologique uni qui se réunit plusieurs fois par semaine dans des cercles d’études et de discussions, tout au long de l’année ? Qui est engagé dans des actions de terrain telles que soutien alimentaire, pétition, porte à porte, école ?

De son côté, Action Islamique continue à avancer et reste attentive aux besoins des musulmans. Dans cette optique, nous nous pencherons insha Allah sur le cas de l’éducation des enfants lors de notre 4éme rencontre annuelle qui se tiendra les 14 et 15 juin.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *