Dhû-l-hijja, comment en profiter ?

Capture d’écran 2014-09-24 à 20.50.21« Il n’y a pas de jours où les actions pieuses sont les plus aimées par Allah que ces jours-ci. » Le Prophète (saaws) signifiait par là les dix premiers jours de Dhû-l-hijja. 

Capture d’écran 2014-09-24 à 20.50.52Dhû-l-hijja, c’est le mois du Hajj, le pèlerinage à la Mecque, obligatoire pour tous les musulmans, au moins une fois dans leur vie.
Mais pour ceux qui ne seront pas à La Mecque, les dix premiers jours du mois de Dhû-l-hijja restent particuliers. Ils sont au moins aussi importants que les dix derniers jours du mois de Ramadân.
Action Islamique encourage la communauté à profiter au maximum de cette période sacrée.

Capture d’écran 2014-09-24 à 20.51.18Comme durant le Ramadan, le qiyâm (veiller la nuit en prière) doit être un acte habituel. Nous devons profiter de ces dix nuits pour nous rapprocher d’Allah. Et quel beau moyen de se réveiller en pleine nuit, de faire ses ablutions de manière appliquée, et de se prosterner dans le dévouement le plus total pour prouver à Allah notre complète soumission envers Lui, l’Unique.

Capture d’écran 2014-09-24 à 20.51.03Le jeûne est également un moyen sûr de se tourner vers Allah. Plusieurs possibilités nous sont offertes.
Nous pouvons suivre le meilleur des exemples : « Le Prophète jeûnait les neufs jours de Dhû-l-hijja  » (Rapporté par Abu Dawud).
Nous avons aussi une opportunité exceptionnelle : jeûner le jour où les pèlerins qui accomplissent le Hajj se trouvent à `Arafat. « Le jeûne du jour de `Arafat est une expiation des péchés de l’année passée et de l’année en cours » (Rapporté par Muslim).

Capture d’écran 2014-09-24 à 21.01.03Les premiers jours de Dhû-l-hijja se terminent par la grande fête des musulmans : l’Aïd al-Adhâ qui est marquée par la prière en commun, le sermon de l’imam, et par le sacrifice.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *