Les bonnes résolutions…

Il est de coutume en France de prendre des bonnes résolutions le premier jour de l’année, souvent après une nuit bien arrosée en ayant un fort mal de tête… Nul doute que ces conditions ne sont pas optimales pour espérer un quelconque changement dans ses habitudes. Mais la pluralité de la population française fait qu’il existe un autre moment où de bonnes résolutions sont prises. En effet, le Ramadan est aujourd’hui, bon gré mal gré, une coutume pour des millions de français et de françaises. Et c’est précisément juste après la fin du Ramadan que ces citoyens d’un nouveau genre prennent leurs bonnes résolutions annuelles.

Sans être spécialiste en psychologie, il est aisé de constater qu’il est plus propice de prendre des bonnes résolutions après un mois d’effort physique et spirituel plutôt qu’après une nuit de fête. En effet, le mois de Ramadan offre aux musulmans et aux musulmanes la possibilité de se remettre complètement en question. Le fait de se priver de nourriture du lever au coucher du soleil permet de prendre conscience de l’importance de la nourriture pour l’être humain. On se met automatiquement à la place de celui qui manque de nourriture tout au long de l’année. Et c’est pour cela que la grande majorité des musulmans prend des résolutions dans le sens d’aider son prochain. D’ailleurs, cette résolution est relativement bien tenue car il est évident que les musulmans se distinguent toute l’année par leur générosité envers les plus démunis. Mais le Ramadan peut avoir beaucoup plus d’effet si l’on fait un effort de méditation. Effectivement, pourquoi se restreindre à considérer seulement notre privilège concernant la nourriture ? Allah nous pourvoit certes en nourriture mais pas seulement ! Il nous octroie bien plus de choses à nous, musulmans d’occident, qu’Il n’octroie aux musulmans du reste du monde. Et c’est dans ce sens qu’il faut pousser la réflexion. Allah nous accorde une situation financière généralement confortable, Allah nous offre du temps libre, Allah nous a placé dans un pays où il est facile de monter des projets… Sommes-nous certains d’être bien conscients de tous ces avantages dont nous bénéficions ? Sommes-nous certains d’utiliser les différents moyens qui s’offrent à nous afin de satisfaire Allah ?

Cette année, en plus du Ramadan, l’actualité internationale nous montre tous les jours des pays dans lesquels des musulmans ont dû parfois cacher leur islamité, des musulmans contraints au silence et à l’inaction par d’abominables dictatures.

À nous de prendre conscience des privilèges qu’Allah nous a offert dans ce bas monde et n’oublions pas que nous devrons répondre de nos actions et de nos inactions devant Lui !

RG, le 30 Août 2011

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *