Une dangereuse forme d’ostentation…

L’ostentation est un acte fortement combattu en Islam. De façon générale, l’ostentation signifie faire étalage de ses avantages ou de ses qualités. Ce péché a la particularité de ne pas prévenir, c ‘est-à-dire que le musulman peut tomber très facilement dans ce vice s’il ne reste pas extrêmement vigilant.

Généralement, on parle d’ostentation lorsqu’un musulman se vante de choses matérielles qu’il possède devant ceux qui en sont démunis ; ou encore lorsque quelqu’un se montre hautain, arrogant ou méprisant envers les gens qu’il juge moins intelligents que lui. Mais il existe une forme d’ostentation encore plus fourbe : faire preuve d’ostentation dans ses adorations. Cette forme se montre plus difficile à combattre tout simplement parce que l’on ne pense pas, à priori, que les adorations peuvent amener à ce type de péché.

Évidemment, si une adoration est correctement effectuée, c’est à dire qu’elle est dédiée uniquement à Allah, elle n’amènera aucune ostentation dans le cœur du croyant. Au contraire, elle contribuera à nettoyer son cœur et à le prémunir de la noirceur de l’ostentation. Mais si l’adoration n’est pas exclusivement réalisée pour Allah, alors le croyant tombe forcément dans une forme d’ostentation. Et malheureusement, nombreux sont les musulmans dans ce cas : il prie quand les autres le regardent mais délaisse la prière quand il est seul, il est généreux en public mais ne donne jamais en secret, il aime réciter le Coran seulement quand il est en assemblée… Mais il y a pire, le comble de l’ostentation dans l’adoration apparaît lorsque le croyant satisfait simplement son égo (nafs). De cette façon, il ne tire aucun avantage de ces actes car il les dépouille de leur finalité : il nourrit le pauvre mais il ne se préoccupe pas de sa situation, il embrasse sa mère (parce que c’est Sunna) mais il ne l’aide pas quand elle a besoin de lui, il apprend les sciences islamiques mais il ne les met pas en pratique, il récite énormément le Coran chaque jour mais il méprise les frères qui récitent moins que lui.

Mes frères et sœurs en Islam, prenons garde à ne pas nous satisfaire nous même lors de nos adorations. Tournons nous exclusivement vers Allah car c’est Lui Seul qui mérite d’être adoré. Ne sous-estimons pas le combat contre notre égo (djihâd an-nafs), c’est une lutte sans relâche que le musulman doit mener tout au long de sa vie.

RG, le 26 Novembre 2011

Share Button

3 comments on “Une dangereuse forme d’ostentation…

  1. MACHA ALLAH !! c’est bien vrai et bien navrant mais dans cette société l’ostentation est devenue quasi courante ; heureusement que la religion suivie comme elle doit l’être nous aide à nous éloigner de ce pêché macha allah c’est un combat de tous les jours et oui le musulman peut vite tomber dans ce piège!! qu ‘ALLAH NOUS GUIDE ET NOUS ELOIGNE DU FEU!! INCHA ALLAH

  2. Mais admettons que l’on tombe dans une forme d’ostentation après avoir effectué l’acte d’adoration (exemple : le Hajj), les récompenses sont annulées.

    Mais si on se repent de l’ostentation, est-ce que les récompenses peuvent revenir ?

    J’espère que ma question est claire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *